Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

À qui l’empruntons-nous ?

Voici, à l’Éternel, ton Dieu, appartiennent […] la terre et tout ce qu’elle renferme.
Deutéronome 10.14

Antoine de Saint-Exupéry, dans Terre des hommes, a une remarque intéressante. Il écrit : « Nous n’héritons pas la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ».
Intéressant, disais-je, car il est vrai que la terre ne nous appartient pas et que la gaspiller et la détruire est une forme de mépris envers nos enfants. Mais ce n’est pas à eux que nous l’empruntons, car elle est à Dieu. C’est lui qui l’a faite tout comme l’Univers entier et c’est lui qui nous l’a confiée en gérance.
Il va donc de soi que nous en sommes responsables et que nous n’avons pas le droit d’en faire impunément ce que bon nous semble.
Aux enfants d’Israël dont il voulait faire ses témoins, il avait même donné des consignes précises sur la manière d’en tirer la subsistance sans l’épuiser. Il ordonnait entre autres de laisser le sol se reposer un an sur sept et une année supplémentaire tous les 50 ans. Bien sûr, nous nous croyons plus sages que Dieu, même si nous reconnaissons l’utilité de la mise en jachère.
Mais de tant de choses nous pouvons comprendre seuls qu’elles souillent, empoisonnent notre planète. L’écologie est à la mode. Est-elle toujours aussi innocente qu’elle paraît ? Pas sûr ! Mais elle ne peut laisser un chrétien indifférent. Il sait que la terre est à Dieu et que nous aurons à lui rendre des comptes pour la manière dont nous l’aurons gérée.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Livre du Lévitique, chapitre 25, versets 1 à 7.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin