NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Se refiler la patate chaude

Ils firent chercher et rassemblèrent auprès d’eux tous les ducs des Philistins. Ils dirent : Que ferons-nous de l’arche du Dieu d’Israël ? Ils répondirent : Que l’arche du Dieu d’Israël soit transférée à Gath. Et l’on y transféra l’arche du Dieu d’Israël.
1 Samuel 5.8

Quand on vient de faire cuire une pomme de terre, elle demeure très chaude un bon moment. Difficile de la garder en main pour l’épluchage, il faut la lâcher ou la passer à quelqu’un d’autre. Dans les affaires, devant une complication, on s’en débarrasse en la « refilant » à quelqu’un d’autre.
L’incident raconté dans la lecture proposée s’est passé au temps des Juges, période où Israël n’avait pas de roi et où chacun faisait ce qui lui semblait bon 1. En conflit avec les Philistins, Israël va utiliser le coffre de Dieu comme « porte-bonheur » pour vaincre ses ennemis. Résultat : défaite des Israélites, prise du coffre par les Philistins2. À cause des malheurs qui les atteignent, le coffre passe successivement de ville en ville chez les Philistins3, pour finalement retourner en Israël, déplacé de lieu en lieu. Mais Dieu ne se laisse pas manipuler, que ce soit par son peuple ou par ses ennemis. Chacun l’apprendra à ses dépens : on ne traite pas l’Éternel comme une idole qu’on utilise, qu’on se « refile » et dont on se débarrasse ensuite. Notre Dieu est saint et tout-puissant.

Jean-Michel Guerche

¹ Juges 21.25         ² 1 Samuel 4.10-11          ³ 1 Samuel 5.1, 6-12

__________________
Lecture proposée : 1er livre de Samuel, chapitres 6 chapitre 7, verset 1.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin