Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Oui, mais…

Vous autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés… si, du moins…
Colossiens 1.21, 23

Dieu n’attend de nous que l’acquiescement à l’œuvre accomplie à travers son sang versé en croix. Il ne peut cependant se contenter d’un « oui » théorique et passager. Il attend une confiance entière en son amour et sa grâce. Aux Corinthiens, Paul résumait ainsi son message : Nous vous en supplions au nom du Christ, soyez réconciliés avec Dieu. ¹ C’est un passif. Il ne dit pas : réconciliez-vous, mais soyez-le… Laissez Dieu vous réconcilier. Le « nous vous en supplions » montre bien que, si Dieu a tout fait, il n’en attend pas moins que nous le voulions, non d’une manière velléitaire, mais en une démarche décisive. Les versets retenus – après avoir rappelé l’objectif de Dieu pour nous, à savoir nous faire paraître en sa présence, saints, irrépréhensibles et irréprochables… – le font suivre d’une condition : si, du moins… Les deux mots grecs ainsi traduits montrent que s’il est vrai que Dieu fait tout, il ne fait rien « malgré » ou « sans » nous.
Ce qu’il attend pour accomplir pleinement son dessein dans nos vies, c’est que nous demeurions fondés et inébranlables dans la foi, sans nous détourner de l’espérance de l’Évangile.
Un chrétien authentique se détourne-t-il de la foi ? La persévérance en démontre l’authenticité. Avertissement à ne pas oublier.

Richard Doulière

¹ 2 Corinthiens 5.20

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Colossiens, chapitre 1, versets 21 à 23.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin