Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Savoir

Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font…
Luc 23.34

Ces paroles ont été prononcées sur la croix… Les souffrances de Jésus nous disent que Dieu se soucie de notre sort éternel ! Qu’il ait voulu payer le prix des péchés des hommes en étant cloué sur le bois, cela dit que Dieu rend son pardon possible. Toutes nos réflexions sur le mal et ses conséquences doivent nous conduire à nous approcher de Dieu, l’auteur du bien, pour en être lavés. Dieu appelle l’homme à lui donner ce qu’il peut lui donner : l’aveu de son injustice et de l’impuissance d’être toujours bon, la reconnaissance de ses imperfections, le regret de ses fautes commises par ses actions et ses pensées… et la volonté de changer.
Le sacrifice de Jésus prouve que Dieu aime tous les hommes, mais ses souffrances jusqu’à sa mort prouvent que Dieu hait ce qu’ils font.
L’expiation (paiement de la dette) du péché de l’homme est le sujet primordial de l’Évangile ! Il annonce que l’homme qui confesse ses fautes ne viendra pas en jugement parce qu’il y a eu expiation pour lui par Jésus sur la croix. Il est évident que l’offre du salut en Jésus, crucifié et ressuscité, est universelle, mais son effet dépend de la réponse de chacun. Quand nous nous repentons, Dieu nous sauve en vertu de notre foi. La repentance ? C’est le regret profond d’avoir offensé Dieu et la décision d’abandonner le péché.
Celui qui voit la nécessité de la croix sait le mal qu’il a fait par son péché. Alors, décidé à s’en séparer, il demandera à Jésus de le sauver.

Dominique Moreau

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 23, versets 13 à 34.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin