Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Le Détecteur avertisseur

Cela ne me dérange pas de vous écrire les mêmes choses, et pour vous, c’est plus sûr !
Philippiens 3.1

Je suis à mon piano, en immersion musicale. Je tends l’oreille au maximum. Un bruit strident me fait sursauter. Qu’est-ce ???… Le détecteur de fumée ! C’est très désagréable, pas musical du tout ! Il n’y a pas de fumée, donc pas de feu… Ouf ! Mais la pile demande avec insistance à être changée !

J’aurais pu continuer sur mon piano électrique. En mettant le casque d’écoute, j’aurais pu ignorer l’avertissement. Mais je savais bien : le bruit continuerait jusqu’à ce que la pile soit remplacée.

Les appels lancés par ces feuillets ressembleraient-ils à ces cris stridents : Iouiouiouiouiii ?
Pardonnez-moi de déranger ! Cette insistance, leurs signaux répétés peuvent sembler lourds, mais n’est-ce pas le mieux ? Il y a danger. Danger de se perdre, ou plutôt de rester perdu. Pour une chose aussi importante que l’éternité, il est hyper, hyper important de se laisser avertir.

Le son du klaxon, aussi, est très discordant. Et pourtant, il sauve des vies ! Un « tut-tut » peut nous remettre sur le chemin de l’harmonie.

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée :
2ème lettre de Pierre, chapitre 1, versets 12 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin