Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Témoins de la grâce : Adam et Ève

L’Éternel Dieu dit au serpent : […] Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
Genèse 3.15-16

Vous vous demandez peut-être : « Mais quel rapport peut-il y avoir entre le premier couple humain et la grâce ? N’est-ce pas par leur faute que le péché est entré dans le monde ? » La réponse à la seconde question est claire et sans appel : par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort…¹ La première mérite aussi réflexion, car lorsque Dieu parle au serpent il fait une première promesse du salut à venir. Le serpent (c’est-à-dire le diable²) n’aura pas le dernier mot. Il sera vaincu, sa tête écrasée par la postérité de la femme. Qui a pu remporter cette victoire, sinon le Fils de Dieu – et fils de Marie par sa conception miraculeuse – qui a dépouillé les dominations et les autorités […] en triomphant d’elles par la croix ?³

Comment Adam et Ève ont-ils reçu cette promesse ? La Bible ne donne pas de réponse explicite à cette question. Toujours est-il que lorsque Dieu a renvoyé Adam et Ève du jardin d’Éden il en est sorti aussi. Il a continué de se révéler à leurs descendants comme Dieu de grâce. Et le reste de la Bible soulignera cette grâce merveilleuse de Dieu dans l’Histoire des hommes jusqu’à la victoire finale !

Allan Kitt

¹ Romains 5.12
² Apocalypse 5.9
³ Colossiens 2.15

__________________
Lecture proposée :
Lettre aux Romains, chapitre 5, versets 12 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin