NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Ce qui était derrière

Samuel dit à Saül : Tu as agi en insensé. L’Éternel aurait affermi ton règne sur Israël ; maintenant ton règne ne durera point.
1 Samuel 13.13-14

Qu’a donc fait Saül, premier roi des Israélites, pour être l’objet d’un jugement aussi sévère ? Il est vrai que seuls les sacrificateurs avaient le droit de présider aux offrandes et holocaustes. Mais les ennemis étaient proches. Saül avait toutes raisons de craindre. Et Samuel n’arrivait pas. Le roi pouvait-il affronter l’adversaire sans s’être assuré du secours divin ? Finalement, n’était-ce pas honorer Dieu que d’accomplir cette offrande ?

Il y a pas mal à dire pour la défense de Saül. Samuel allait arriver, certes, mais in extremis. Saül n’était pas sacrificateur, mais il était roi. Et les circonstances étaient exceptionnelles. Les ennemis, eux, n’attendraient pas.

Seulement, voilà. N’y avait-t-il pas autre chose derrière la démarche de Saül ?
Dieu lit dans les cœurs. Et celui de Saül était plein de lui-même. C’est cela qui le poussait à sortir de son rôle en cette affaire. Son orgueil est comme inscrit dans la pierre du monument qu’il allait se faire ériger1.

Dieu ne peut rien faire de nous tant que nous n’acceptons pas la place qu’il nous destine, serait-elle insignifiante. Il ne peut nous utiliser si l’impatience nous empêche d’attendre son moment. Il nous enlèvera même ce que nous n’avons pas si nous cherchons notre propre gloire au lieu de la sienne.

Richard Doulière

1 Voir 1 Samuel 15.12, 17

__________________
Lecture proposée :
1er livre de Samuel, chapitre 13, versets 8 à 14.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin