NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Vengeance

Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple.
Lévitique 19.18

Le pasteur Dritan Perroj a été abattu de plusieurs balles sous les yeux de ses enfants. Il n’avait commis aucun crime, mais en vertu d’un étrange code d’honneur – le « kanun », encore en vigueur dans certaines régions des Balkans – quelqu’un de sa famille devait mourir. Et c’est tombé sur lui. Le seul tort de Dritan était d’être en parenté avec un homme de son clan qui avait tué un autre homme. Le sang appelant le sang, l’autre famille s’était vengée et il avait été choisi comme victime.

Nombreux sont les hommes ou adolescents qui se terrent durant des années dans leur maison, ne sortant jamais, car ils savent que quelqu’un d’un autre clan va tuer. Mais ils ignorent qui est le tueur et quelle est la victime choisie. Et bien sûr, quand il va passer à l’acte.

Après avoir vécu longtemps dans la crainte, le pasteur avait décidé de passer outre et de continuer à servir Dieu, notamment en visitant des familles touchées par cette sorte de vengeance. Cela lui a coûté la vie. Malgré leur immense douleur, son épouse Elona et ses enfants ont choisi de pardonner et de briser le cycle infini des vengeances.

Dieu, que nous avons tous gravement offensé, a lui aussi pardonné ; il permet de vivre libéré de la haine et de la crainte car il a offert son Fils unique pour payer définitivement toute dette. Encore faut-il accepter ce cadeau.

Claude Siefert

__________________
Lecture proposée :
1er livre de Samuel, chapitre 25, versets 2 à 39.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin