NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Les pierres du ruisseau

Il faut que vous soyez attristés pour un peu de temps.
1 Pierre 1.6

Dans un ruisseau, les pierres constituent des obstacles qui freinent l’écoulement de l’eau. Il en est de même des racines des arbres, méandres aux berges creuses…

Si le ruisseau n’est pas pollué, ces endroits abritent une microfaune variée, point de départ d’une chaîne alimentaire dans laquelle les poissons sont présents. Les truites trouvent un abri à proximité ou au milieu de ces obstacles. Si nous les enlevons, nous supprimons la vie, et le ruisseau devient un canal.

De même, les pierres de notre vie que sont les contrariétés et souffrances contribuent à construire notre personnalité. Nous souhaitons pour notre vie la ligne droite, mais quand nous regardons en arrière, nous prenons conscience que notre parcours a formé bien des méandres à certaines périodes. Il n’est jamais facile de traverser ces épreuves. Toutefois elles peuvent devenir une source de vie pour celui ou celle qui les endure.

La vie de Jésus au milieu de nous n’a pas été un long fleuve tranquille, loin de là. Elle s’est terminée par le supplice de la croix, mais ce supplice-même s’est révélé porteur de vie : c’est par sa mort et sa résurrection que nous recevons la vie éternelle.

Francis Praline

__________________
Lecture proposée :
1ère lettre de Pierre, chapitre 2, versets 19 à 24.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin