Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Souffrir pour expier ?

Voici donc ce que nous affirmons : l’homme est déclaré juste par la foi sans qu’il ait à accomplir les œuvres qu’exige la Loi.
Romains 3.28

Louis XIV était sur son lit de mort. En revenant d’une période d’inconscience, il demanda son confesseur, le Père Tellier, pour recevoir l’absolution de ses péchés. Arrivé auprès du roi, Tellier lui demanda :
– Souffrez-vous beaucoup ?
– Non, et c’est ce qui m’inquiète. Je voudrais souffrir davantage pour expier mes péchés.
Il avait, en effet, de nombreux péchés à se faire pardonner. Non seulement, il avait commis d’innombrables adultères avec ses favorites et engendré des enfants illégitimes, mais pour faire pénitence en suivant le conseil de Madame de Maintenon, il avait ordonné la persécution des protestants et envoyé aux galères ou à la potence des milliers d’hommes et de femmes de foi. Pouvait-il expier tous ces péchés par sa souffrance durant les derniers jours de sa vie ? Nous ne savons pas quelle réponse le Père Tellier lui a donnée. Un conseiller chrétien lui aurait dit de se confier à la grâce de Dieu et à la mort de Jésus-Christ pour nos péchés. Ni nos repentirs ni nos souffrances n’ont le pouvoir d’effacer nos fautes. Seul le sang du Christ peut les expier.

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 1, versets 18 à 23.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin