NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Crier à Dieu

Ils élevèrent la voix, disant : « Jésus, maître, aie pitié de nous ! »
Luc 17.13

Vous ne pouvez vous imaginer combien de fois j’entends des personnes me dire : « Je prie pour les autres, mais jamais pour moi, même quand je suis au plus bas. Je n’aime pas demander à Dieu pour moi, car j’aurais le sentiment d’être égoïste. »
Lorsque je vais plus loin avec elles, elles reconnaissent que, souvent, elles ne demandent pas non plus d’aide à d’autres personnes ; par peur de “déranger”. Ou, d’une façon plus subtile, pour conserver leur statut de “victime” : « Personne ne m’aime, ne me comprend, ne m’aide ; je suis seul au monde, je dois me débrouiller, je porte ma croix puisqu’il le faut… »
Les dix lépreux1, tout comme l’aveugle Bartimée2, ont fait le choix de crier à Dieu leur détresse. En effet, il est dit de Bartimée que : Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort. Il ne s’est pas laissé décourager par la foule, mais il a persévéré jusqu’à obtenir une réponse. Le récit ne précise pas si ceux qui l’ont rabroué sont les mêmes que ceux qui l’ont encouragé en lui disant : « Prends courage, lève-toi, il t’appelle. » Mais il est vrai qu’il y a toujours des personnes autour de vous pour vous tendre la main… si vous savez la prendre !
Aujourd’hui, n’hésitez pas, si nécessaire, à crier à Dieu ni à demander de l’aide à ceux qui vous entourent !

Bernard Delépine

1 voir le verset de l’en-tête           2 voir la lecture proposée

_______________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 10, versets 46 à 52.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin