Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Déguisé en femme !

Tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Hébreux 4.13

14 avril 1912, naufrage du Titanic. Les canots de sauvetage, en nombre insuffisant, sont réservés aux femmes et aux enfants. Pourtant plusieurs hommes réussissent à y monter grâce à une supercherie. L’un d’eux, Edward Ryan, raconte comment il a sauvé sa peau : « J’avais une serviette autour du cou. Je la jetai aussitôt sur ma tête. Puis, d’un pas rapide, je dépassai les officiers qui avaient déclaré qu’ils tireraient sur le premier homme qui oserait passer. Ils ne me remarquèrent pas. Ils crurent que j’étais une femme. »
Plus tard, le descendant d’un rescapé écrivit à Ryan : « Comment pouvez-vous marcher la tête haute et vous donner le nom d’homme, alors que vous devez chaque battement de votre cœur à un mensonge ? »
S’il est possible de cacher nos méfaits aux yeux des hommes, il en sera autrement devant le Dieu tout-puissant. Nous aurons tous un jour à lui rendre compte. Nulle créature n’échappe à son regard et chacun de nos actes est comptabilisé. Devant le jugement, artifices et excuses ne nous seront d’aucun secours. Mais l’Évangile nous annonce une bonne nouvelle : Dieu nous offre son pardon ! La condition ? Donner raison à Dieu, se repentir et recevoir Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur. Nous serons alors revêtus de sa pureté, et la porte du ciel nous sera grande ouverte !

Françoise Lanthier

_______________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 5, versets 24 à 30.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin