Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Les morts nous parlent-ils ?

Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.
Luc 16.29

church-717830_640Nous aimerions tant savoir ce qui se passe au-delà de la mort. Croire que tout est fini ne nous satisfait pas vraiment. Mais comment savoir ? Le monde invisible échappe totalement à notre maîtrise. Refuser le témoignage de Dieu pousse les hommes vers une illusion dont le réveil sera brutal et affreux.
La Bible nous met en garde contre une curiosité malsaine qui veut obtenir ses réponses à tout prix et à n’importe quelle source. Elle nous avertit contre des réalités capables de nous asservir à tout jamais. Dieu est la seule source de tout vrai savoir sur le monde invisible. Lui tourner le dos nous expose à l’esclavage occulte.
Jésus dit qu’entre le monde d’ici et de là existe un abîme infranchissable. Cela implique que les “revenants” ne sont pas les morts, mais une déception démoniaque. Même quand ça semble bien, c’est maléfique et crée des liens occultes. Toute description de l’au-delà par les morts est donc nécessairement fausse. Les morts, pourraient-ils nous renseigner sur le futur ? Mais ils n’en savent rien ! S’adresser aux morts n’est qu’une impasse mortelle.
Sommes-nous donc sans ressources ? Non, Jésus le dit : Seule l’Écriture peut nous servir de guide1. Et si on s’est laissé prendre par l’occultisme ? Le chemin de la libération consiste à reconnaître son péché, à y renoncer, puis à servir Dieu et à résister au malin.

Egbert Egberts

1 Luc 16.29-31

__________________
Lecture proposée : Livre du Deutéronome, chapitre 18, versets 9 à 14.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin