NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Vanité humaine

« Moi, je… »

Vous vous glorifiez dans votre présomption. Toute gloriole de ce genre est mauvaise. Jacques 4.16 Dans sa fable « Le coche et la mouche », La Fontaine dénonce l’aspect ridicule et repoussant de la vantardise : Alors que six forts chevaux « suaient et soufflaient » pour faire avancer un coche, dans « un chemin montant et malaisé », une minuscule mouche

« Moi, je… » Lire la suite »

Mirages de la richesse

Ceux qui se confient dans leurs richesses tomberont… Proverbes 11.28 Nicolas Fouquet, parvenu aux charges les plus hautes, fut nommé surintendant des finances du Roi-Soleil Louis XIV. Il acquit une fortune considérable. Fastueux mécène, il s’entoura des plus grands savants, artistes, peintres, poètes, architectes. D’abord installé au palais de Saint-Mandé, il fit construire le château

Mirages de la richesse Lire la suite »

Richesses mal placées

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent. Matthieu 6.19 Une Israélienne qui voulait faire une surprise à sa vieille mère lui a offert un nouveau matelas et jeté l’ancien… qui contenait l’équivalent de 714 319 euros en argent liquide,

Richesses mal placées Lire la suite »

Toujours plus ?

L’amour de l’argent est la racine de tous les maux. 1 Timothée 6.10 Au début du 19ème siècle, un Européen s’expatria en Amérique du Nord, dans une ville en plein développement. Il investit son modeste pécule dans plusieurs transactions immobilières et devint de plus en plus riche. L’appât du gain s’empara de lui. Trente ans

Toujours plus ? Lire la suite »

Prétention humaine

L’arrogance et l’orgueil, la voie du mal ; et la bouche perverse, voilà ce que je hais. Proverbes 8.13 Un élu de notre ville au sortir d’une assez grave maladie a déclaré : « J’ai vaincu la mort. » La presse locale n’a pas manqué de publiercette déclaration sans trop la commenter car, vu le personnage, elle n’a pas

Prétention humaine Lire la suite »

Toujours, jamais…

Tu disais : je serai toujours souveraine […] Je ne serai jamais veuve ! Ésaïe 47.7-8 Il y a des mots qui ne conviennent pas au langage humain. Ce sont ces adverbes qui expriment des absolus. Les paroles citées ci-dessus sortent de la bouche des chefs babyloniens, sept siècles avant Jésus-Christ. Elles reflètent la confiance présomptueuse de

Toujours, jamais… Lire la suite »

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin